Stéphane Montez   Domaine du Monteillet - Vignobles Montez   français English
 
L' Histoire  
Le Terroir
Nos Vins
Notre Actualité
Contactez Nous
Revue de Presse

Saint-Joseph rouges Les feux de la roche brune

Terre de Syrah pour les rouges, les coteaux de Saint-Joseph produisent depuis le XVIème siècle un vin au fier tempérament. Petite sélection de 2003 et 2004. Par Philippe de Cantenac.

*****
DOMAINE DU MONTEILLET Cuvée du Papy 2004
Très typé, friand et gourmand. A ne pas rater.

***
DOMAINE DU MONTEILLET Cuvée du Papy 2003
Un vin plein, séveux qui se laisse boire avec gourmandise.

La Revue des Vins de France – Octobre 2006

Grain de Folie 2004 **

Depuis le Domaine, la vue est splendide sur les Alpes, le Vercors, la vallée du Rhône et le mont Pilat. Ne faut-il pas avoir un petit grain de folie pour vouloir produire un vin liquoreux, alors que dans la vigne les moineaux, les corbeaux, les abeilles et les fourmis sont aussi friands de raisins surmûris que le vigneron ? Coup de cœur l’an dernier pour un 2003, Stéphane Montez a joué son va-tout en 2004, quitte à surprendre le jury. Il a procédé à trois tries successives à la vigne, en octobre et novembre, pour récolter des baies botrytisées et produire ce vin confidentiel, contenant 60g/l de sucres résiduels. Une incroyable palette aromatique se décline : abricot, datte, fruits confits, vanille; fleur d’acacia, le tout élégamment fondu. Une attaque riche et onctueuse introduit la bouche moelleuse, équilibrée, témoignant d’un boisé bien maitrisé. Cette bouteille pourra fêter les vingt-cinq ans de la fille de Stéphane Montez, née en 2004.

Fortior 2003 **

Un vin d’amoureux. Nous vous l’avions appris l’an dernier, lorsque Stéphane Montez a obtenu un coup de cœur pour un condrieu 2003 ; ce vigneron, marié le 14 août 2003, puis parti en voyage de noces, fut le dernier à vendanger dans l’aire d’appellation. Bien lui en prit car, après quelques pluies, la vigne redémarra sa photosynthèse, ce qui entraîna une remontée d’acidité naturelle, bienvenue dans ce millésime très chaud. Il en résulte un vin remarquablement équilibré qui laisse une impression de fraîcheur friande. Ne croyez pas qu’il manque de puissance, bien au contraire. Celle-ci est perceptible dans les arômes de cassis, de réglisse et de pain grillé comme dans la structure complexe.

Octobre 2006

Domaine du Monteillet

 

Le Guide HACHETTE des VINS 2007 – Septembre 2006

Fortis 2004 **

Représentant de la dixième génération de vignerons, Stéphane Montez a dégusté, au cours de ses expériences internationales, les plus belles syrahs du monde mais de son propre aveu, il n’a nulle part retrouvé la classe et la finesse que le terroir de côte-rôtie apporte à ce cépage. A en juger par cette cuvée, on est prêt à le croire. De sa robe pourpre émanent des parfums complexes et intenses de griotte, de chocolat, d’épices et de moka que l’on retrouve au palais. Celui-ci riche et bien construit, se révèle puissant et long. Ses tanins fins et concentrés à la fois promettent une excellente garde.